Capital Ward Bulletin - February 6th

La version française suit

Ottawa is changing. This past year, we’ve recognized the dual threats of climate change and the housing crisis. We’ve launched LRT, but questions swirl about the partners we’ve chosen to deliver these projects. And the development of the new Official Plan will set the tone for Ottawa’s growth for the next ten years. 

 

Urban Boundary

This term of council, Ottawa is developing a new Official Plan (OP). The OP will set the direction for Ottawa for the next decade. It covers everything from housing to environmental policy to transportation, and it’s important that we get this right. This document will guide all city-building efforts.

As part of this, city council will establish a new “urban boundary”. The urban boundary sets the edge for development and sprawl within the city. The lands within the urban boundary are serviced by piped sewer and water service, transit and major roads.

We can’t afford to expand the urban boundary. Such a move would lead to greater environmental degradation, increased infrastructure costs and increased housing costs. By focusing on intensification and density throughout areas within the current urban boundary, we build a more sustainable, livable, affordable and inclusive city for everyone.

It’s been a decade since the last time the city considered its urban boundary. Back then, I joined other residents to fight expanding the urban boundary. We worked with Ecology Ottawa and Our Ottawa (a group trying to bring democratic change to the city).

We rallied at City Hall. Hundreds came together to urge council to “Hold the Line”. We talked about the environment, infrastructure costs, road building and maintenance costs, pressure on taxes, and density.

The Ottawa Citizen covered our efforts, writing, “Mountains of literature have been written about how the urban boundary saves farmland, keeps the core healthy, is environmentally friendly and holds taxes down.”

And while the development industry lobbied for more and more expansion, and more sprawl, we kept working. And we won. City council voted to “Hold the Line”.

It was a close vote, 12-11, and those 11 Councillors who voted for expansion argued that if we didn’t agree to keep sprawling, there’d be an appeal to the Ontario Municipal Board (OMB) and we would lose.

We hear this sort of argument all the time (it’s basically the same argument staff used to push through a failing SNC-Lavalin bid to win the LRT Stage 2 contract). The decision will be overturned... or it will cost too much in legal fees to defend.

This time, there’s no appeal to the OMB or the Local Planning Appeal Tribunal (LPAT). Now, we can push through with sound policy, building a stronger, more sustainable city. Councillors can vote their conscience without the threat of an appeal.

And that’s what we need to do. We must Hold the Line of the urban boundary.

We can’t keep building a dispersed city that doesn’t meet the needs of the most vulnerable.

In the coming weeks, we’ll hear specious arguments from the development industry and their cheerleaders, claiming sprawl will address our housing crisis, or that families need sprawl, or a dozen other thoroughly-debunked claims.

We must Hold the Line.

 

Just Healthy Neighbourhoods Workshop (Against Urban Sprawl)

Speaking of the urban boundary, on Saturday, February 22, join the City for All Women Initiative, the Federation of Citizen’s Associations, the Healthy Transportation Coalition, Ecology Ottawa, the Greenspace Alliance of Canada’s Capital, CAFES, Bike Ottawa and other organizations collaborating on The People’s Official Plan for Ottawa’s Climate Emergency. The workshop, Just Healthy Neighbourhoods, will focus on fighting urban sprawl.

It will be held at the Nepean Sportsplex, 1701 Woodroffe Ave., from 10:00 am to 4:00 pm

Register here, through the Healthy Transportation Coalition.  Space is limited.

 

It's Time to Investigate LRT Stage 2 Procurement

We need an independent, external, public review into the process and decision-making on LRT Stage 2. The city made the decision to go outside Infrastructure Ontario and our own procurement bylaw. It is very unfortunate that a decision was made to ignore the fact that TransitNEXT (SNC Lavalin) twice failed to meet the city established minimum technical score. Furthermore, city staff were given an extreme amount of delegated authority to push this through the bidding process. And it is concerning that city staff seemed to evade legitimate and specific questions from councillors at the March 6th council meeting. These are all glaring issues which need to be addressed.

My team is approaching this issue on multiple fronts.

I’ve tabled a motion to be considered at the next Council meeting which would review our procurement and delegated authority bylaws. I have also made a request for the cost and implications of ending the 30-year maintenance contract with RTM.

After speaking with my colleagues, we believe our best course of action for an independent external review is with the Ombudsman in Ontario. I would encourage you to write to that office and make a formal complaint regarding the Stage 2 procurement process and decision-making in Ottawa. There is an online form to file a complaint, as well as a phone number and mailing address here: https://www.ombudsman.on.ca/contact-us.

 

New Climate Change Master Plan 

Great news! 

On January 29, City Council unanimously approved the Climate Change Master Plan which aims to take unprecedented collective action to transition Ottawa into a clean, renewable and resilient city by 2050. The plan sets ambitious targets to reduce greenhouse gas (GHG) emissions by 100 per cent from the community by 2050 and from City operations by 100 per cent by 2040. Over the next five years the City will prioritize eight actions including encouraging community action, implementing Energy Evolution and developing a climate resiliency strategy. Stay tuned for more information about how you can take action on climate change at home and in your community.  

Find out more about the Climate Change Master Plan

 

Trivia Night Fundraiser for Sobriety House

Located in the Glebe, Sobriety House is a non-profit residential, addictions treatment centre offering ongoing after-care for those with issues related to alcohol and/or drugs. On Saturday March 21 at 7:00 pm, they will host their first ever fundraising Trivia Night and Silent Auction.

Create a team of 6-8 people and show off your trivia skills! There will also be a silent auction running throughout the evening.

The event will be at Eastview Legion, 294 Cyr Ave., there’s free parking, and all players should be of legal age.

The cost is $10 per person.

Please pre-register preferably by email to sobrietyhouseottawa@gmail.com Attention: Kim, or message us on Facebook.

 

Proposal for Multi-generational Housing in Old Ottawa South

Senior’s Watch Old Ottawa South (SWOOS) has proposed a multi-generational housing development which would see people young and old co-operatively living together. Such a development could help allow our elders to age in place, as well as help allow our young stay in the neighbourhoods they grew up. You can read more about this excellent proposal in a CBC article here. SWOOS also has a survey gauging interest in future developments of this nature here. Please fill it out.

 

R4 Zoning Review

The City of Ottawa has produced a Discussion Paper proposing changes to the R4 family of zones, in order to enable and encourage the development of small, affordable and context-sensitive infill apartment dwellings in and around downtown. The Discussion Paper and other materials can be found at Ottawa.ca/R4Zoning.

 

Applications Now Open for Community Economic Development Grants

The City is now accepting applications for the annual Community Economic Development Funding Program, which funds projects that reduce barriers to employment and create jobs for disadvantaged populations.

Grants are available for non-profit organizations that are starting businesses and creating jobs, or helping people that are under-represented in the mainstream economy – including lower income youth and older adults, rural residents, new immigrants and visible minorities – to develop entrepreneurial and employability skills.

This program awards up to $280,000 per year to projects that are selected by a jury panel of reviewers. Please consult the eligibility criteria for more details.

Applications are open until Friday, March 20 at 4 pm.

 

Stage 2 LRT Information Sessions

The O-Train system is extending farther south, east, and west as part of the Stage 2 Light Rail Transit Project. With initial construction underway on all three Stage 2 extensions, the City of Ottawa is hosting introductory information sessions to provide a project overview and what to expect during the first phase of construction in 2020. The Stage 2 team will be available to discuss the project and answer questions.

South Stations
Carleton, Mooney’s Bay, Walkley, Greenboro, and South Keys

Thursday February 13
6:30 p.m. – 8:30 p.m.
Jim Durrell Recreation Centre
1265 Walkley Road

If you have any questions or require special accommodation to attend, please contact the project team:

stage2@ottawa.ca
Ottawa.ca/Stage2

 

Violence link: Animal Abuse and Woman Abuse

Join Crime Prevention Ottawa to learn about disturbing trends linking animal abuse and intimate partner violence. CPO is hosting this event in recognition of International Women’s Day and the ongoing violence women experience at the hands of their partners. 

When:
Friday, March 6, 2020 from 9:30 a.m. to noon
9:30 a.m. - Coffee and information tables
10:00 a.m. - Program starts

Where:
Ben Franklin Place, 101 Centrepointe Drive
The Chamber

Keynote Speaker:
Sgt. Teena Stoddart, Ottawa Police Service and Humane Canada

Panelists:
Dayna Desmarais, SafePet Ottawa
Keri Lewis, Interval House of Ottawa

Panelists’ remarks will be in English only with PowerPoints in both English and French. Questions will be encouraged in both official languages.

R.S.V.P. to register

 

Congratulations to the Old Ottawa South Moose, Capital Ward Cup Champs for 2020 

Last Saturday, the Mutchmor Rink in the Glebe hosted this year’s Capital Ward Cup. Congratulations to the Old Ottawa South Moose who defeated the defending champs, the Old Ottawa East Hosers, to hoist the cup. 

 

The event coincided with the Mutchmor Rink Party—a celebration of the return of a hockey rink to the Glebe, which the community and our office fought for. It was a great time, with hockey, hot dogs and a great community! 

 


Ottawa est en période de changement. Cette dernière année, nous avons reconnu la double menace du changement climatique et de la crise du logement. Nous avons eu le lancement du train léger, mais il reste plusieurs questions quand au partenaires que nous avons choisi pour ces projets. Et le développement du Plan directeur établira les démarches pour le croissement de notre Ville pour les dix prochaines années.

 

Les limites du secteur urbain

Au cours du mandat du Conseil actuel, Ottawa travaille à la révision du Plan officiel (PO), lequel définit les orientations que se donne la Ville pour les dix prochaines années. Comme le PO traite de tout, du logement à la politique environnementale en passant par le transport, on comprend que rien ne doit être laissé au hasard. Il servira de feuille de route pour tous les projets d’urbanisme.

Dans le cadre de ce travail de planification, le Conseil municipal établira de nouvelles « limites du secteur urbain », qui circonscrivent l’étalement et l’expansion de la ville. Les terrains à l’intérieur de ces limites sont raccordés aux services d’égouts et d’aqueduc, et accessibles en transport en commun et via des routes principales.

Nous ne pouvons pas nous permettre d’élargir les limites du secteur urbain. Une telle décision aggraverait la dégradation de l’environnement, et ferait grimper les coûts d’infrastructure et de logement. C’est plutôt en travaillant à densifier l’habitat à l’intérieur des limites du secteur urbain que nous pourrons édifier une ville verte et inclusive, à la portée de toutes les bourses, où il fait bon vivre.

La Ville n’avait pas revu les limites du secteur urbain depuis dix ans. À l’époque, j’avais fait front commun avec d’autres résidents pour lutter contre l’étalement urbain. Nous avions rallié à notre cause Écologie Ottawa et Our Ottawa (un groupe qui cherchait à changer la ville de manière démocratique).

Le rassemblement a eu lieu à l’hôtel de ville : nous étions des centaines pour exhorter le Conseil à ne pas « dépasser les limites ». Nous avons discouru d’environnement, de coûts d’infrastructure, de dépenses pour la construction et l’entretien des routes, de pressions en matière d’imposition, et de densité.

L’Ottawa Citizen a relaté l’événement, écrivant qu’il existe « des montagnes » d’écrits attestant que le fait de limiter l’étalement urbain sauve des terres agricoles, favorise la prospérité des centres urbains, protège l’environnement et prévient l’alourdissement du fardeau fiscal.

Nous avons lutté sans relâche tandis que, de son côté, le secteur de l’aménagement faisait pression pour repousser encore et toujours plus les limites de la ville. Et nous avons gagné. Le Conseil municipal a voté en faveur de la conservation des limites existantes.

C’était un vote serré : 12 voix contre, 11 voix pour. Sans compter que les 11 conseillers du camp du « pour » ont menacé de porter le dossier en appel devant la Commission des affaires municipales de l’Ontario (CAMO) si nous refusions la poursuite de l’étalement urbain, et prétendu que nous allions perdre.

Ce genre d’argument est rabâché tout le temps (c’est essentiellement le même discours que débitait le personnel qui cherchait à faire accepter de force l’offre non retenue de SNC-Lavalin pour le contrat de l’Étape 2 du train léger) : « la décision sera renversée... » ou « vous n’aurez jamais les moyens de payer les frais juridiques pour votre défense ».

Cette fois-ci, il n’y a pas d’appel devant la CAMO ou le Tribunal d’appel de l’aménagement local (TAAL). Nous pouvons maintenant concrétiser, à l’aide de politiques solides, notre projet de ville verte et florissante. Les conseillers peuvent voter selon leur conscience, sans la menace d’un appel.

Et c’est ce que nous devons faire. Nous devons respecter mordicus les limites du secteur urbain.

Nous ne pouvons pas continuer à bâtir une ville éparse qui ne répond pas aux besoins des personnes les plus vulnérables.

Dans les prochaines semaines, nous allons être servis en raisonnements fallacieux de la part du lobby de l’aménagement et de leurs zélateurs, comme quoi l’étalement urbain est la solution à la crise du logement, ou que les familles en ont besoin, bref, toute la ribambelle des vieux arguments maintes fois démolis.

Nous devons rester fermes dans nos positions.

 

Atelier Just Healthy Neighbourhoods (contre l’étalement urbain)

Toujours concernant les limites du secteur urbain : le samedi 22 février, vous êtes invité à l’atelier Just Healthy Neighbourhoods, qui traitera principalement de la lutte contre l’étalement urbain, organisé par diverses organisations qui prennent part à l’initiative populaire sur l’urgence climatique, le People’s Official Plan for Ottawa’s Climate Emergency, parmi elles l’Initiative : une ville pour toutes les femmes, la Fédération des associations civiques d’Ottawa, la Healthy Transportation Coalition, Écologie Ottawa, l’Alliance pour les espaces verts de la capitale du Canada, le groupe CAFES et Bike Ottawa.

L’événement se tiendra de 10 h à 16 h au Sportsplex de Nepean, situé au 1701, avenue Woodroffe.

Inscrivez-vous ici, via le site de la Healthy Transportation Coalition. Le nombre de places est limité.

 

Étape 2 du projet de train léger : il est temps de se pencher sur l’approvisionnement

Il y a lieu de procéder à un examen public et indépendant du déroulement de l’Étape 2 du projet de train léger et du processus décisionnel connexe. La Ville a fait le choix de ne pas passer par Infrastructure Ontario, et d’ignorer notre propre règlement municipal sur l’approvisionnement. Il est fort regrettable que la municipalité ait décidé de passer outre au fait que TransitNEXT (SNC-Lavalin) s’est vu attribuer par deux fois une note insatisfaisante par rapport aux critères techniques minimaux fixés par la Ville. De plus, le personnel municipal a reçu une tonne de pouvoirs délégués afin de faire passer le tout de force dans le cadre du processus d’appel d’offres. Il est de plus inquiétant que le personnel de la Ville ait semblé éluder les questions légitimes et pointues des conseillers lors de la réunion du Conseil du 6 mars. Tous ces problèmes flagrants doivent être réglés.

Mon équipe s’attaque au dossier sur plusieurs fronts.

J’ai déposé une motion qui sera examinée à la prochaine réunion du Conseil et vise une révision des règlements municipaux sur l’approvisionnement et les pouvoirs délégués. J’ai également demandé à connaître le coût et les implications d’une résiliation du contrat d’entretien de 30 ans conclu avec RTM.

J’ai consulté mes collègues, et nous sommes d’avis qu’idéalement, l’examen indépendant devrait être effectué par l’Ombudsman de l’Ontario. Je vous encourage à écrire à son bureau pour déposer une plainte officielle concernant les processus d’approvisionnement et décisionnels associés à l’Étape 2 d’Ottawa. Vous trouverez le formulaire Web ainsi que le numéro de téléphone et l’adresse postale pour les plaintes à l’adresse suivante : https://www.ombudsman.on.ca/contacts.

 

Nouveau Plan directeur sur les changements climatiques

Bonnes nouvelles!

Le 29 janvier, le Conseil municipal a approuvé à l'unanimité le Plan directeur sur les changements climatiques qui vise à prendre des mesures collectives sans précédent pour faire d’Ottawa une ville propre, écologique et résiliente d’ici 2050. Le Plan établit des cibles ambitieuses afin de réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre de la collectivité d’ici 2050 et des activités municipales d’ici 2040. Au cours des cinq prochaines années, la Ville accordera la priorité à huit mesures, notamment l’encouragement d’actions communautaires, le déploiement de l’évolution énergétique et l’élaboration d’une stratégie  de résilience face aux changements climatiques. Des détails vous seront transmis sous peu sur la façon dont vous pouvez lutter contre les changements climatiques chez vous et dans votre communauté.   

Pour en savoir plus sur le Plan directeur sur les changements climatiques 

 

Soirée jeu-questionnaire au bénéfice de Sobriety House

Situé dans le Glebe, le centre de traitement des dépendances en résidence Sobriety House est un organisme à but non lucratif offrant des services de post-traitement continus aux personnes ayant des problèmes de consommation d’alcool ou de drogues. Le samedi 21 mars à 19 h, il tiendra sa toute première soirée jeu-questionnaire, doublée d’un encan silencieux, pour financer ses activités.

Formez une équipe de six à huit personnes et venez faire étalage de vos connaissances! Vous pourrez aussi prendre part à l’encan silencieux qui se déroulera tout au long de la soirée.

L’événement aura lieu à la filiale d’Eastview de la Légion royale canadienne, située au 294, avenue Cyr. Le stationnement est gratuit et tous les participants doivent être majeurs.

L’entrée est de 10 $ par personne.

Veuillez vous inscrire par courriel, de préférence, en écrivant à l’attention de Kim à l’adresse sobrietyhouseottawa@gmail.com, ou encore en nous envoyant un message sur Facebook.

 

Proposition d’aménagement de logements multigénérationnels dans le Vieil Ottawa-Sud

Senior Watch Old Ottawa South (SWOOS) a proposé l’aménagement de logements multigénérationnels dans lesquels jeunes et moins jeunes pourraient cohabiter ensemble. Le projet pourrait permettre à nos aînés de vieillir chez eux, et à nos jeunes, de demeurer dans le quartier où ils ont grandi. Pour en savoir plus sur cette excellente proposition, consultez cet article de la CBC. SWOOS a aussi préparé un sondage afin de déterminer l’intérêt de la population envers les projets de cette nature; veuillez le remplir ici.

 

Révision du zonage R4

La Ville d'Ottawa a produit un Document de travail, ce qui propose des modifications aux zones résidentielles de densité 4 (R4), afin de promovoir l'aménagement de petits bâtiments d'appartements abordables et sensibles à leur contexte urbaine autour du Centre-ville. Le Document de travail et d'autres matières de consultation se trouvent au site Ottawa.ca/ZonageR4.

 

L’appel de demandes de financement du développement économique communautaire est lancé!

La Ville accepte maintenant les demandes au titre du Programme annuel de financement du développement économique communautaire, qui sert à financer la création d’emplois pour les populations défavorisées et à éliminer les obstacles rencontrés par celles-ci.

Peuvent obtenir du financement les organismes à but non lucratif qui créent des entreprises ou des emplois ou qui aident à développer les compétences entrepreneuriales ou relatives à l’employabilité des personnes sous-représentées dans le marché du travail ordinaire, y compris les jeunes et les personnes âgées à faible revenu, les communautés rurales, les nouveaux immigrants et les minorités visibles.

Des subventions allant jusqu’à 280 000 $ par an sont ainsi accordées à des projets sélectionnés par un jury. Pour plus de détails concernant les critères d’admissibilité, veuillez consulter la page Web du programme.

Les demandes seront acceptées jusqu’au vendredi 20 mars, à 16 h.

 

Séances d’information sur l’Étape 2 du TLR

Le réseau de l’O-Train est prolongé dans les sens sud, est et ouest dans le cadre de l’Étape 2 du projet de train léger sur rail. Puisque les premiers travaux de construction se déroulent à l’heure actuelle sur les trois tronçons du prolongement de l’Étape 2, la Ville d’Ottawa tient des séances d’information liminaires ouvertes à tous, pour donner une vue d’ensemble du projet et pour permettre de savoir à quoi s’attendre dans la première phase des travaux, en 2020. L’équipe de l’Étape 2 sera sur place pour discuter du projet et répondre aux questions.

Stations du sud
Carleton, Mooney’s Bay, Walkley, Greenboro, et South Keys

Le jeudi 13 février
18h 30 – 20h 30
Centre récréatif Jim-Durrell
1265, chemin Walkley

Si vous avez des questions ou avez besoin de mesures d’accommodation particulières, veuillez communiquer avec l’équipe de projet :

etape2@ottawa.ca
Ottawa.ca/etape2

 

Le lien entre la cruauté envers les animaux et la violence faite aux femmes

Apprenez-en plus sur le lien qui existe entre la cruauté envers les animaux et la violence exercée par un partenaire intime et les tendances inquiétantes observées. Prévention du crime Ottawa organise cet événement pour souligner la Journée internationale des femmes et attirer davantage l’attention sur la violence continuelle que subissent les femmes aux mains de leur partenaire intime. 

Quand :  
Le vendredi 6 mars 2020 de 9 h à 11 h 30
9 h 30 - Café et tables d’information
10 h - début du programme

Où :
Place-Ben-Franklin, 101, promenade Centrepointe
Salle du Conseil (The Chamber)

Conférencière :
Sgt. Teena Stoddart, Service de police d’Ottawa et Animaux Canada

Panélistes :
Dayna Desmarais, “SafePet Ottawa”
Keri Lewis, “Interval House of Ottawa”

Les présentations seront données en anglais seulement. Nous invitons les participants à poser leurs questions dans les deux langues officielles.

RSVP pour vous inscrire

 

Félicitations aux Moose du Vieil Ottawa Sud, champions de la Coupe du quartier Capitale cette année

Samedi dernier, le tournoi de la Coupe du quartier Capitale a été conviée à la patinoire Mutchmor. Félicitations aux Moose du Vieil Ottawa Sud qui ont vaincu les champions en titre, les Hosers du Vieil Ottawa Est, et ont gagné la coupe.

En même temps, on a célébré le retour de la patinoire Mutchmor au Glebe – un retour bien attendu, lequel la communauté et notre bureau ont parrainé ensemble. On a eu une belle journée pleine de hockey, de hot dogs, et de bons voisins!

 


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.